Les sulfates sont-ils vraiment nocifs ?

Les sulfates sont-ils vraiment nocifs ?

Vous voyez de plus en plus d’étiquettes de shampooing ou de gel douche avec l’inscription « sans sulfate » sans savoir exactement ce qui est reproché à cet ingrédient ? Nous allons tout vous expliquer !

Qu’est-ce que les sulfates et à quoi servent-ils ?

Les sulfates sont des tensio-actifs dont le rôle est de permettre aux corps gras de se disperser dans l’eau. Il permet de faire mousser et de détacher efficacement les saletés. C’est pourquoi il est très utilisé dans les produits lavants comme les shampooings, les gels douche, les dentifrices ou encore les nettoyants visage.

Pourquoi les sulfates ont-ils mauvaise presse ?

Le sulfate a un inconvénient : il peut être desséchant et irritant pour la peau et être à l’origine de picotements, démangeaisons et rougeurs lorsqu’il est présent en trop grande quantité dans un produit et dès lors qu’il n’est pas associé à d’autres tensio-actifs doux. Les applications destinées à l’analyse de la composition des produits cosmétiques telles que Yuka ou INCI Beauty classent souvent les produits contenant des sulfates comme « médiocres » ou « mauvais » sans prendre en compte les paramètres de formulation. En effet, correctement associés à des ingrédients plus doux, les sulfates sont très bien tolérés et témoignent d’une parfaite innocuité, particulièrement les sulfates d’origine végétale présents dans les cosmétiques bio.

Dans quel(s) cas éviter les sulfates ?

L’utilisation de produits contenant des sulfates peut être déconseillée dans certains cas. Si vous possédez des cheveux colorés, il est préférable d’éviter les sulfates car ils fragiliseraient la couleur. Il en est de même pour les cheveux crépus car ils pourraient les assècher et les rendre ainsi difficiles à coiffer. Si vous avez une peau atopique ou très sensible, les gels douche sans sulfates sont recommandés dans votre routine quotidienne car ils permettent d’éviter les sensations d’inconfort, de picotements ou encore l’apparition de rougeurs.

La cosmétique bio et les sulfates

Les sulfates sont présents dans des produits à rincer, non destinés à rester sur la peau, ce qui limite les risques d'irritations. De plus, lorsqu’ils sont correctement formulés et associés, les sulfates voient leur pouvoir irritant diminuer considérablement. C’est pourquoi certains d’entre eux sont autorisés en cosmétique bio. C’est le cas du label COSMEBIO qui autorise deux types de sulfate dans ses produits : le Sodium Lauryl Sulfate (SLS) et l’Ammonium Lauryl Sulfate (ALS). Grâce à leur origine végétale, l’utilisation de procédés de transformation « propres », d’une « chimie verte » et du respect de la biodégradabilité, ces sulfates sont moins nocifs pour la peau et l’environnement et peuvent ainsi entrer dans la composition des produits bio labellisés par COSMEBIO. Il ne faut pas les confondre avec le Sodium Laureth Sulfate qui lui n’est pas autorisé car son processus de transformation, l’éthoxylation, fait intervenir un composé hautement toxique pour les fabricants : l’oxyde d’éthylène. Par ailleurs, plusieurs composés éthoxylés sont controversés en raison de leur rapidité d’absorption dans l’environnement et de leur écotoxicité, notamment pour les milieux aquatiques.

L’utilisation des sulfates chez Cattier

Grâce à son expertise et son savoir-faire depuis plus de 50 ans, Cattier tire parti des excellentes propriétés des sulfates en les associant à des agents moussants plus « doux » et des agents hydratants, nourrissants et apaisants tels que l’Aloe Vera, la protéine de blé ou encore le miel. Cette combinaison permet la formation d’un film protecteur à la surface de la peau ou du cheveu. De plus, tous les produits Cattier font l’objet de tests d’irritation oculaire et cutanée pour vérifier leur parfaite innocuité. Soucieux de répondre aux besoins de chacun, Cattier a développé une gamme de produits sans sulfates, allant des produits pour la douche aux produits capillaires dans le but de satisfaire tous les types de peau et de cuir chevelu. Les gels douches et shampooings sans sulfates Cattier* permettent de nettoyer en douceur tout en limitant la déshydratation.

Conseils à suivre au quotidien

Correctement dosés et bien associés, les sulfates perdent leur pouvoir irritant devenant ainsi inoffensifs pour la peau tout en conservant leur fort pouvoir lavant. Voici quelques conseils à appliquer au quotidien :

- Evitez la surexposition : à faible dose, l’impact du sulfate est insignifiant mais parce qu’il est présent dans de nombreux produits ménagers et produits de beauté, il est important d’éviter la surexposition.

- Privilégiez les produits cosmétiques bio : les cosmétiques bio associent des tensio-actifs à des agents moussants doux tels que le sodium cocoamphoacetate ou le decyl glucoside qui ont la faculté de réduire considérablement le pouvoir irritant.

- Privilégiez des bases lavantes douces : choisissez des produits qui combinent les sulfates à des agents lavants doux tels que le Coco-Glucoside à base de sucre ou encore le Sodium Coco Sulfate dérivé de l’huile de coco qui forment un film protecteur permettant d’apaiser et éviter la déshydratation.



*Voici la liste de nos shampooings et gels douche sans sulfate :

Shampooing Usage fréquent 0% sulfate 

Shampooing Volume 0% sulfate

Shampooing Couleur 0% sulfate

Moussant familial 0% sulfate

Douche Savoureuse 0% sulfate

Douche Envoûtante 0% sulfate

Douche Rayonnante 0% sulfate

Douche Bienfaisante 0% sulfate

Douche Délicieuse 0% sulfate

Douche Vitalité 0% sulfate